Revenir au site

les Stratégies de collecte de fonds pour l'achat d'une première maison

Les prêts à faible taux d'intérêt, les programmes d'aide ou les cadeaux peuvent aider les acheteurs d'une première maison à surmonter l'obstacle de l'apport.

La plupart ou la totalité des produits présentés ici proviennent de nos partenaires qui nous dédommagent. Cela peut influencer les produits sur lesquels nous écrivons, ainsi que l'endroit et la manière dont le produit apparaît sur une page.

Il est plus facile à dire qu'à faire de mettre de côté un tas d'argent pour un acompte sur votre première maison. Les acheteurs d'une première maison combinent souvent l'épargne pour un acompte avec d'autres stratégies financières. La meilleure d'entre elles vous aidera à franchir l'obstacle de l'acompte sans mettre en péril vos finances à long terme.

Voici quelques options que les acheteurs d'une première maison utilisent pour verser un acompte.

Toutes ne vous conviendront pas, alors examinez attentivement les avantages et les inconvénients.

1. Prêts hypothécaires à faible taux d'intérêt

Traditionnellement, les prêteurs préfèrent une mise de fonds de 20 %, mais de nombreuses options de paiement à faible taux d'intérêt sont disponibles, en particulier pour les premiers acheteurs :

 

Les prêts conventionnels, qui ne sont pas garantis par le gouvernement, offrent des acomptes aussi bas que 3 % aux acheteurs d'une première maison ayant un bon crédit.

Une mise de fonds moins élevée peut vous permettre d'acheter une maison et de commencer à accumuler de la valeur nette plus rapidement.

Les inconvénients : Une mise de fonds modeste peut entraîner des dépenses supplémentaires. L'assurance hypothécaire, qui protège les prêteurs contre les défauts de paiement, est obligatoire pour tous les prêts et pour les prêts classiques dont la mise de fonds est inférieure à 20 %.

2. Aide de l'État et des collectivités locales pour l'acompte

De nombreux États disposent de programmes d'aide à la mise de fonds, mis en œuvre par des agences gouvernementales, des organisations à but non lucratif, des fondations et même des employeurs. L'aide prend généralement la forme de subventions ou de prêts à taux zéro et à remboursement différé. Les programmes peuvent avoir une portée géographique aussi large que la nation ou aussi étroite qu'une ville. Il existe également des initiatives hyperlocales ciblées aussi étroitement que les quartiers et même maison par maison.

"Il y a des mythes et des perceptions erronées autour de cette question", dit Chrane. Parfois, les gens pensent : "Oh, c'est seulement pour les logements vraiment bon marché, dans des zones de recensement ciblées, des quartiers en difficulté ... et les ménages à très faible revenu". C'est beaucoup plus répandu que cela".


L'aide à la mise de fonds est souvent combinée à des taux d'intérêt hypothécaires favorables ou à des réductions d'impôts".

L'aide à l'acompte est souvent combinée à des taux d'intérêt hypothécaires favorables ou à des réductions d'impôts. Les demandeurs peuvent être tenus de suivre des cours pour les acheteurs d'une première maison, qui les préparent à devenir propriétaires.

Les inconvénients : Les programmes fixent généralement un prix de vente maximum et certains ont des limites de revenus, de sorte que tous les acheteurs de maison ne pourront pas en bénéficier. Néanmoins, il vaut la peine de vérifier les programmes en vigueur dans votre État.

3. Dons et prêts de la famille pour le versement d'un acompte
 

Il n'est pas rare que les acheteurs d'une première maison obtiennent l'aide de membres de leur famille. Sur l'ensemble des acheteurs de 28 ans et moins (dont beaucoup sont probablement des primo-accédants), 28 % ont utilisé un cadeau d'un parent ou d'un ami pour verser un acompte, selon un rapport de 2019 de la National Association of Realtors. Sur l'ensemble des acheteurs âgés de 29 à 38 ans, 21 % ont utilisé un cadeau.

Les cadeaux d'acompte sont acceptables pour les prêteurs. Mais l'utilisation d'un cadeau pour un acompte ne se limite pas au dépôt d'un chèque.

il faut un "cercle complet" de documents pour satisfaire aux exigences d'un prêteur hypothécaire. Les donateurs devront vérifier par écrit non seulement qu'ils ont fait le don, mais aussi qu'ils ont la capacité financière de faire un tel don. Pour ce faire, ils devront fournir des relevés bancaires comme preuve, ainsi qu'une lettre confirmant que le don est un don et non un prêt.


Les donateurs devront vérifier par écrit non seulement qu'ils ont fait le don, mais aussi qu'ils ont la capacité financière de faire un tel don".

"Du point de vue du prêteur, s'il s'agit de quelque chose qui devra être remboursé, alors nous devrions prendre ces conditions de remboursement dans le calcul du ratio de l'emprunteur (dette/revenu), pour nous assurer qu'il remplit toujours les conditions requises", explique M. Clayton.

Les inconvénients : L'utilisation d'un don pour compléter l'épargne peut aider les acheteurs d'une première maison à franchir le seuil de l'acompte. Mais les acheteurs qui doivent compter exclusivement sur les cadeaux des membres de leur famille peuvent ne pas être préparés à assumer le coût total de la propriété d'une maison.

"Nous constatons que les emprunteurs qui n'ont pas d'argent propre dans la transaction sont beaucoup plus susceptibles de ne pas rembourser leurs prêts", explique M. Clayton. "Je préférerais de loin accorder un prêt à un client de 600 FICO qui a 100 % de son propre acompte, plutôt qu'à un client de 780 qui reçoit 100 % (de son acompte) en cadeau".

4. Financement d'un acompte par les autres

Des sites comme FeatherTheNest.com et HomeFundIt.com vous permettent de vous faire un profil en ligne et de collecter des fonds pour un acompte.

FeatherTheNest fonctionne comme un registre de cadeaux où les contributions à votre acompte (ou à d'autres besoins de la maison) peuvent être versées sur un compte bancaire lié. Ce service semble particulièrement adapté aux fiancés et aux jeunes mariés.

CMG Financial, une banque de crédit hypothécaire, propose le service HomeFundIt. Pour utiliser HomeFundIt, vous devez d'abord obtenir une préqualification pour un prêt hypothécaire auprès de CMG Financial.

Ensuite, vous pouvez utiliser son outil de financement collectif pour collecter des fonds en vue d'un versement initial. Vous avez également la possibilité d'obtenir une subvention de 1 500 € pour les frais de clôture, avec une formation gratuite pour les acheteurs de maison.

Les inconvénients : Attention aux frais ou obligations liés à l'utilisation d'une stratégie de crowdfunding. Les frais de transaction et de traitement des cartes de crédit pour s'élèvent à 7,9 % sur chaque don.

5. Retraits ou prêts sur un compte de retraite

Certains acheteurs d'une première maison puisent dans leur épargne-retraite pour verser un acompte, mais cette option doit être envisagée avec prudence.

Les règles et les conséquences de l'utilisation de l'argent de la retraite pour un versement initial avant l'âge 59½ varient selon le type de compte :

Les régimes d'employeurs peuvent autoriser des retraits anticipés ou des prêts.

Vous devrez payer des impôts sur le revenu et une pénalité fiscale supplémentaire de 10 % en cas de retrait anticipé. Si votre plan autorise un prêt, vous devez rembourser l'argent avec intérêts pour éviter les impôts sur le revenu et une pénalité.

Si vous quittez votre emploi, les prêts doivent être remboursés ou versés sur un compte de retraite admissible avant la prochaine date limite de déclaration d'impôts, sinon vous devrez payer des impôts et une pénalité sur l'argent emprunté.

Les inconvénients : Retirer de l'argent de son épargne-retraite de manière anticipée peut vous faire revenir sur l'épargne à long terme et rendre le rattrapage difficile. De plus, vous ne pouvez pas bénéficier d'une croissance exonérée d'impôt sur les sommes que vous retirez. Les planificateurs financiers ne recommandent généralement pas cette stratégie, car la plupart des gens ont déjà pris du retard dans l'épargne-retraite.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK